Nèbre : le vieil Evenos Des panoramas époustouflants Rencontres sur le Mont Caume Le Fort de Pipaudon Sainte Anne d'Evenos
fontsizeup fontsizedown

Prévention de la radicalisation


Qu’est-ce que la radicalisation ?
Comment détecter les signes dans notre entourage professionnel ou privé ?
Comment agir face à une personne qui semble tenir des propos ou qui adopte des attitudes qui pourraient conduire à des comportements menaçants envers elle-même et envers la société ?

QU’EST-CE QUE LA RADICALISATION ?

La radicalisation, c’est l’action de rendre plus intransigeant le discours ou l’action. La radicalisation peut s’exprimer par la contestation violente de l’ordre public et de la société, ainsi que par la marginalisation vis-à-vis de celle-ci. Phénomène pluriel, la radicalisation peut affecter des individus isolés comme des groupes, selon des idéologies diverses.

La radicalisation relève d’un processus « d’emprise mentale » qui trouve sa source dans l’environnement de l’individu, le plus souvent aujourd’hui par le biais de l’exposition à des contenus extrémistes diffusés sur Internet. Selon la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), « l’emprise mentale » se caractérise par :

-  une rupture avec les modalités antérieures de comportements, jugements, valeurs, sociabilités individuelles, familiales et collectives
-  l’acceptation par une personne que sa personnalité et sa vie affective, cognitive, relationnelle, morale et sociale, soient modelées par des suggestions, injonctions, idées, valeurs, doctrines imposées par un tiers ;
-  l’adhésion et l’allégeance inconditionnelle, affective, comportementale, intellectuelle, morale et sociale à une personne ou à un groupe, conduisant à une obéissance absolue, une crainte des sanctions et une impossibilité de croire possible de revenir à un mode de vie antérieur ou d’en choisir un autre, étant donné la certitude imposée que le nouveau mode de vie est le seul légitime.
Dans les cas les plus extrêmes, ce processus peut entrainer une attitude susceptible de conduire jusqu’à l’extrémisme et au terrorisme.

Source officielle : Prévenir la radicalisation des jeunes

LA PRÉVENTION EN QUESTIONS

La radicalisation touche souvent des jeunes fragiles, qui rencontrent des difficultés dans leur vie scolaire ou sociale, qui se sentent isolés ou semblent en rupture avec la société.
La prévention vise à intervenir avant la phase de recrutement des réseaux terroristes, en aidant les proches à identifier les premiers signes et en les aidant à y faire face et à trouver le soutien de professionnels.

La prévention de la radicalisation se déploie sur plusieurs axes, notamment :
- grâce aux actions de l’Etat et des collectivités territoriales, sur les plans juridiques, exécutifs et législatifs, ainsi que sur la formation des personnes qui gravitent autour des jeunes : environnement scolaire et associatif ;
- par la mise en place d’une plateforme téléphonique de soutien et d’informations ;
- par des prises en charges autour de la réinsertion professionnelle, l’accompagnement de l’échec scolaire, ou encore la mise en place d’une prise en charge psychologique.

L’accompagnement des familles et des proches, qui se sentent souvent démunis devant le comportement du jeune, reste au cœur de ce dispositif et est essentiel.

A lire : Les dispositifs préventifs sur www.interieur.gouv.fr/SG-CIPDR/Prevenir-la-radicalisation/Prevenir-la-radicalisation.

Prévenir la radicalisation : numéro vert

UNE QUESTION ? UN DOUTE ?

Source officielle : http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/une-question-un-doute.html

Le site internet www.stop-djihadisme.gouv.fr est un outil entièrement dédié à cette question de la radicalisation. Il permet de faire le point sur ce terme que l’on entend quotidiennement et de répondre à toutes nos questions sur ce sujet extrêmement sensible.

Téléchargez la brochure Stop Djihadisme en cliquant sur cette image :

Affiche STOP DJIHADISME
Article publié le 6 octobre 2016 - Lu 51 fois.