Nèbre : le vieil Evenos Des panoramas époustouflants Barre des Aiguilles du Cimaï Le Fort de Pipaudon Sainte Anne d'Evenos
fontsizeup fontsizedown

Le PNR de la Sainte-Baume est né !

20 décembre 2017 : Le territoire l’attendait depuis longtemps, c’est maintenant chose faite : La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur compte un Parc naturel régional de plus.
50 ans après la création des « Parcs naturels régionaux » par le Général de Gaulle, un 52ème Parc a vu le jour par décret du 20 décembre 2017.

Au terme de cinq années de co-construction du projet de Parc, avec les élus, les services de l’État, les partenaires techniques, les acteurs socio-économiques et la société civile au travers du Conseil de développement, c’est à l’aboutissement d’une démarche partenariale que l’on a assisté fin 2017.

Territoire d’une nature exceptionnelle aux paysages diversifiés, la Sainte-Baume, avec ses richesses géologiques, souterraines et la spécificité de son patrimoine culturel et spirituel, est reconnue au titre de « Parc naturel régional ». Terre de ressourcement et véritable château d’eau de la Basse-Provence, ses potentiels, forestiers, agricoles et touristiques sont ses principaux atouts pour l’avenir.

En considérant le paysage comme un levier de développement et d’attractivité et en le plaçant au coeur-même du projet de territoire, le Parc de la Sainte-Baume fait de son intégrité un objectif transversal de la Charte qui engage pour 15 ans ses signataires.
La Charte porte 4 ambitions fortes pour ce territoire :

  • Préserver le caractère de la Sainte-Baume, protéger et mettre en valeur le patrimoine naturel et les paysages
  • Orienter le territoire de la Sainte-Baume vers un aménagement exemplaire et durable
  • Fédérer et dynamiser le territoire par un développement économique respectueux de l’identité du territoire et de la valorisation de ses ressources
  • Valoriser la richesse culturelle du territoire et renforcer le vivre et le faire ensemble

Le Parc naturel régional de la Sainte-Baume rassemble 26 communes sises sur les Départements du Var et des Bouches-du-Rhône. Il occupe une position de carrefour entre les agglomérations de Marseille, Aix-en-Provence, Toulon et les espaces naturels des Calanques, de la Sainte-Victoire, du massif des Maures, du Verdon et de Port- Cros. 58 500 habitants vivent sur ce territoire de près de 81 000 ha dont 80% se situent en espaces naturels. Sont donc classés sous la dénomination de « Parc naturel régional de la Sainte-Baume ».

Ci-contre, de gauche à droite :
M. Edouard PHILIPPE, Premier Ministre, M. Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, M. Michel GROS, Président du Syndicat mixte de préfiguration du PNR de la Sainte-Baume lors du lancement de la « Cop d’avance : le Plan climat de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur » le 21 décembre 2017.


Carte du PNR de la Ste Baume en 2017

LE PÉRIMÈTRE DU PARC NATUREL RÉGIONAL
En totalité, les territoires des communes de :

Belgentier, Cuges-les-Pins, La Celle, La Roquebrussanne, Mazaugues, Méounes-les-Montrieux, Nans-les-Pins, Néoules, Plan d’Aups Sainte-Baume, Riboux, Rougiers, Saint-Zacharie, Signes, Tourves.

En partie, les territoires des communes de :
Auriol, Brignoles, Evenos, Gémenos, La Cadière d’Azur, Le Beausset, Le Castellet, Pourcieux, Pourrières, Roquevaire, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Solliès- Toucas.

En savoir plus :

Article publié le 20 mars 2018 - Lu 85 fois.