André et Renée ANDREINI

Sculpteurs

"Nous travaillons depuis environ 20 ans en sculpture, en renaissance de vie, exclusivement en récupération d’objets divers et en soudant ceux-ci avec très peu de transformations de la pièce. C’est une démarche artistique, mais en plus et surtout de donner un clin d’œil à une sorte de dépollution de la nature, car bien souvent les objets sont récupérés dans la nature... Hélas !
Nous avons construit à ce jour environ 340 sculptures environ de quelques centimètres à 5m30 de hauteur(girafes).
Vous connaissez à Evenos l’aigle, le chevalier et la grande crèche en l’église de Nebre, déjà en expo depuis 7 ans et prolongée jusqu’en 2025.
Nous nous axons surtout sur les sculptures animalières oiseaux et autres. Des gens aussi à taille réelle.
Nous avons exposé depuis au musée de Balaguier à la Seyne, en Aveyron, nous sommes exposants permanent depuis 10 ans au centre d’art de la maison du cygne, un carrefour 2013 pour année de la culture, à Paris avec une association, à la maison du patrimoine et au Cap Nègre, etc., etc. etc.… Le top du plaisir est de faire partager notre passion, de créer, pas forcément de vendre.
Nous n’avons pas de site sur le net, pas le temps et pas trop d’intérêt, le contact nous l’avons, les réseaux aussi, le but n’étant pas de vendre !
C’est une histoire d’amour avec Nebre qui nous a conduit à ces démarches envers cette commune que je fréquente et aime depuis mes jeunes années, sans pour autant hélas y être résident."

André et Renée Andreini


Le Chevalier de Nèbre, André Andréini (Evenos)

Le Chevalier de Nèbre

Et du haut d’Evenos, il veille fièrement.
Sa noble silhouette domine les vallons.
Au loin, un trait marin souligne l’horizon.
Ici, la roche blanche sous le noir des cyprès.
Là, le vert de la vigne strie l’ocre des sentiers.

Enfin, juste à ses pieds, les gorges sinueuses,
Profondes torturées, brûlantes et silencieuses,
D’où s’élèvent, portés par les ailes du vent,
Les myrtes et l’Alep, ces parfums envoutants.

Perchée sur son nid d’aigle, L’énigmatique Nèbre,
Paisiblement sommeille dans sa grande beauté,
Au pied de son château sentinelle de pierres,
Bouleversé et meurtri des assauts du passé.

Arraché aux ténèbres par les forces de Vulcain,
Dans toute sa superbe de métal et d’airain,
L’Illustre chevalier au passé prestigieux,
Dressé sur sa muraille, enfin ouvre les yeux.

Retrouvant son rocher, ses calades escarpées,
Son château ancestral, son donjon oublié,
Il sent le souffle chaud traverser sa cuirasse,
Qui ravive ses sens, son âme, et son audace.

Martin en sa chapelle l’avait longtemps prié
Afin qu’il s’en revienne au pays, près des siens.
Par les mains et la Foi de Renée et d’André,
Et pour l’éternité, il veille, enfin, serein.

Poème écrit par Capobianco sur le Chevalier de Nèbre


 Mairie d’Evenos

ADRESSE : 2 Route de Toulon, Sainte-Anne d’Evenos - 83330 EVENOS
ACCUEIL Du Lundi au jeudi : 8h30-12h, 14h30-17h - Le vendredi : 8h30 -12h, 14h30-16h
TÉLÉPHONE : 04 94 98 50 86
E-MAIL : mairie@evenos.fr

L'album photo

  • Girafe, 2010, André Andréini (Evenos)
  • L'aigle de Nèbre, André Andréini (Evenos)
  • Sculpture Patrimoine du XXIème siècle, 2015, André Andréini (Evenos)
  • Sculpture Patrimoine du XXIème siècle, 2015, André Andréini (Evenos)
  • Volière et fauteuil végétalisés, 2013, André Andréini (Evenos)