Nèbre : le vieil Evenos Des panoramas époustouflants Barre des Aiguilles du Cimaï Le Fort de Pipaudon Sainte Anne d'Evenos
fontsizeup fontsizedown

Téléphonie mobile au Broussan : Consultation de la population

Accueil > L’Actualité à Evenos > Téléphonie mobile au Broussan : Consultation de (...)

Cette consultation en ligne, réservée aux habitants du Broussan, a eu lieu du 9 juillet 2018 au 1er septembre 2018. Le sondage est désormais clos.

« Il n’y aura plus de zones blanches », a assuré Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires, dans une interview au JDD, dimanche 14 janvier 2018.
A l’heure du passage de la 3G à la 4G, téléphoner avec son portable n’est pas encore chose simple dans 541 centres-bourgs situés en zone blanche, dont le Broussan. Mais le problème devrait enfin être pris à bras-le-corps par les opérateurs, fortement encouragés par l’Etat.
Un nouvel accord a été établi entre l’Etat et les opérateurs de téléphonie mobile en janvier 2018, afin d’initier un nouvel effort d’investissement des opérateurs mobiles en vue d’améliorer fortement leur couverture du territoire. La commune d’Evenos pour le hameau du Broussan a été retenue, pour que les opérateurs assurent la couverture sur fonds propres dans le cadre du nouveau dispositif.

Une période d’échanges va débuter entre l’opérateur et la collectivité territoriale qui porte le projet (Commune et Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume) pour planifier les différentes actions. En conséquence nous n’avons pas de calendrier précis à communiquer, cependant l’Etat a imposé aux opérateurs de couvrir en 4G Evenos d’ici 24 mois à partir de fin juin 2018. Ces délais optimistes sont néanmoins à prendre avec beaucoup de précautions.

Dans l’attente, Orange a proposé la mise en place d’un dispositif transitoire visant à assurer une couverture minimale du Broussan. L’installation d’antennes metro cell devrait permettre une couverture du hameau autour de l’église d’ici la fin de l’année.
Orange a rassuré l’équipe municipale en expliquant que ces petites antennes n’émettent que de très faibles ondes et permettent de couvrir rapidement en extérieur un périmètre d’environ 500 mètres (*). Le système permet ainsi d’offrir une surface de couverture mobile 3G localisée sur la place d’un village par exemple. Il peut s’installer en utilisant des points hauts déjà existants comme un clocher. C’est l’opérateur qui détermine le site le plus adapté. Un autre avantage certain de cette technologie est sa discrétion. En effet, pas plus grand qu’une boîte à chaussures, le boitier se cache très facilement et ne nuit donc pas à l’esthétique d’un bâtiment.

(*) Voir sur ce sujet, la vidéo réalisée lors de la réunion publique du vendredi 6 juillet 2018 par la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume : https://www.facebook.com/1009187369173317/videos/1818951944863518/

La consultation est close

Article publié le 9 juillet 2018 - Lu 1599 fois.